LA MAISON LOHIER

Limousine, Simmental, Black Angus… Si ces noms ne vous disent rien, retenez les bien : ils représentent le haut de gamme de la boucherie bovine. Boeuf, Agneau, Veau et Porc, toutes ses viandes sont proposées dans la vitrine de Jean-Yves Lohier, boucher depuis 1981 aux Halles de Merville.

UNE BONNE VIANDE
& DU MÉTIER

Vous vous doutez bien qu’il ne suffit pas d’avoir de la bonne viande pour proposer le meilleur produit. Il faut aussi un peu de métier ! D’abord parce que la bonne viande (de boeuf) a besoin de temps, de maturation, au même titre qu’un fromage qui s’affine ou qu’un vin qui vieillit… même si l’échelle temps n’est pas la même. Et puis il y a la manière de travailler la viande, c'est-à-dire de la transformer.

UNE HISTOIRE DE FAMILLE

La boucherie est une histoire de famille chez les Lohier. Jean-Yves y a entrainé sa femme Sylvie puis a transmis le virus à son fils Nicolas. Oui, il faut être mordu pour faire ce métier très exigeant, qui demande de la technique, un vrai savoir-faire, le sens du contact et une bonne condition physique. Ce dernier point n’est pas à négliger : Nicolas arrive aux Halles à 5h30 du mardi au vendredi et à 4h le samedi, tandis que son père Jean- Yves est déjà au boulot depuis 2h du matin dans le laboratoire qu’ils ont à Guidel. Porter des carcasses, les découper, travailler la viande, rester debout des heures… il faut l’aimer ce métier pour en supporter les contraintes.

LE GOÛT DES BONNES CHOSES

Le mot d’ordre de la maison Lohier n’a pas changé depuis ses débuts : qualité, qualité et encore qualité. On ne propose ici que des viandes de renom. Côté boeuf, la Limousine est la vedette. Faut-il vous présenter la Limousine ? Cette vache française, à la robe marron, rustique, reconnue pour ses qualités maternelles et le goût de sa viande. En race à viande, la maison vous propose aussi de la Simmental et de la Black Angus. Côté Agneau, nous sommes sur un agneau « fermier » de Vendée, des animaux nourries à l’herbe, au fourrage et aux céréales. La viande est fine, délicate et savoureuse. Le cochon est «Fermier», breton et nourri au lin pour une viande riche en Omega 3. Voilà pour les origines.

EN MAGASIN ...

Vous retrouverez derrière la vitrine un large choix de viandes et des « bouchères crues » dans le jargon des bouchers, c'est-à-dire des préparations maison, un peu de pâté et de saucisses de boeuf. Et des conseils. Pas de label pour les patrons, mais sachez qu’ici et depuis toujours, le client est le roi aussi.

UNE HISTOIRE DE FAMILLE

La boucherie est une histoire de famille chez les Lohier. Jean-Yves y a entrainé sa femme Sylvie puis a transmis le virus à son fils Nicolas. Oui, il faut être mordu pour faire ce métier très exigeant, qui demande de la technique, un vrai savoir-faire, le sens du contact et une bonne condition physique. Ce dernier point n’est pas à négliger : Nicolas arrive aux Halles à 5h30 du mardi au vendredi et à 4h le samedi, tandis que son père Jean- Yves est déjà au boulot depuis 2h du matin dans le laboratoire qu’ils ont à Guidel. Porter des carcasses, les découper, travailler la viande, rester debout des heures… il faut l’aimer ce métier pour en supporter les contraintes.

LE GOÛT DES BONNES CHOSES

Le mot d’ordre de la maison Lohier n’a pas changé depuis ses débuts : qualité, qualité et encore qualité. On ne propose ici que des viandes de renom. Côté boeuf, la Limousine, la Black Angus et la Simmental se disputent la vedette. Faut-il vous présenter la Limousine ? Cette vache française, à la robe marron, rustique, reconnue pour ses qualités maternelles et le goût de sa viande. On connait moins peut-être la Black Angus, une vache également rustique, originaire d’Écosse, à la robe noire qui s’engraisse facilement et uniquement à l’herbe (!) donnant à sa viande persillée un goût unique. Des races à viandes dans des conditions d’élevage optimums : le confort de l’animal participe aussi à la qualité de la viande. Côté Agneau, nous sommes sur un agneau « fermier » de Vendée, des animaux nourries à l’herbe, au fourrage et aux céréales. La viande est fine, délicate et savoureuse. Le cochon lui est «Fermier», breton et nourri au lin pour une viande riche en Omega 3. Voilà pour les origines.

UNE BONNE VIANDE
& DU MÉTIER

Vous vous doutez bien qu’il ne suffit pas d’avoir de la bonne viande pour proposer le meilleur produit. Il faut aussi un peu de métier ! D’abord parce que la bonne viande (de boeuf) a besoin de temps, de maturation, au même titre qu’un fromage qui s’affine ou qu’un vin qui vieillit… même si l’échelle temps n’est pas la même. Et puis il y a la manière de travailler la viande, c'est-à-dire de la transformer.

En magasin

Vous retrouverez derrière la vitrine un large choix de viandes et des « bouchères crues » dans le jargon des bouchers, c'est-à-dire des préparations maison, un peu de pâté et de saucisses de boeuf. Et des conseils. Pas de label pour les patrons, mais sachez qu’ici et depuis toujours, le client est le roi aussi.

Nos viandes

  • BŒUF
  • VEAU
  • PORC
  • AGNEAU

LE BŒUF 
DES RACES à VIANDES

Viande de Boeuf issue d’animaux exclusivement de races à viande: Limousine, Black Angus et Simmental. Les animaux sont élevés de façon traditionnelle, dans le respect des cycles de la nature (alternance prairie/étable).

Contactez-nous

Halles de Merville
56100 Lorient

Nous sommes ouverts toute l’année
du mardi au dimanche (7:30-13:00)